Lorsqu’on pense aux entrepreneurs, on imagine souvent que ces gens entreprenants ont comme but de lancer leur entreprise dès le début.  En réalité, bien que certains croient qu’on naît entrepreneur,  c’est parfois une bonne idée qui se développe dans un choix de carrière, puis un style de vie et pour certains une identité.

C’est par ce biais que Danielle et Corey King, sont devenus des entrepreneurs à Winnipeg. Ce couple  marié a co-fondé ZenFri, une entreprise créative qui raconte des histoires par des médias interactifs, le cinéma et les beaux-arts. Le nom ZenFri existe en effet depuis près de dix ans puisque Danielle et Corey l’utilisent depuis longtemps, dès leurs premières productions de films. À cette époque, Danielle et Corey ne se considéraient pas comme des entrepreneurs. Dans leur vision des choses, ils n’étaient que de simples artistes qui partageaient des histoires par l’intermédiaire des médias qu’ils préféraient. Ils sont devenus des entrepreneurs uniquement parce qu’ils se sont rendus compte que c’est ce qui leur permettrait de suivre leurs passions.

Corey et Danielle ont tous deux étudié les beaux-arts et le cinéma à l’université, et ils ont vite compris qu’ils allaient graduer en tant que jeunes diplômés ambitieux et créatifs, sans garantie d’un emploi stable. « Nous ne nous sommes jamais faits d’illusions par rapport au marché de l’emploi, mais nous voulions établir très clairement ce que nous voulions faire dans la vie, » explique Corey. A mi-chemin pendant leurs études, le duo s’est rendu compte que pour gagner leur vie dans ce métier, ils auraient besoin d’apprendre sur le monde des affaires. C’est ce qui a poussé Danielle à s’inscrire à un programme de gestion de petite entreprise, dans une école locale.

Ces deux entrepreneurs ont ensuite continué à faire ce qu’ils aimaient le plus : trouver de nouvelles façons de raconter des histoires. Éventuellement, inspirés par l’idée de créer et de faire vivre des expériences à travers la technologie, ils ont développé un jeu de réalité augmentée basé l’emplacement de l’utilisateur. Ils l’ont intitulé « Clandestin : Anomalie » (de l’anglais Clandestine: Anomaly). Ce jeu permet à l’utilisateur de transformer son propre environnement en expérience interactive. Ils savaient qu’ils avaient en main un produit avec un grand potentiel, mais ils savaient également qu’ils n’auraient pas accès au type de financement qu’il leur fallait à moins d’incorporer ZenFri et devenir officiellement propriétaires d’entreprise.

Malgré leur expérience minimale dans l’espace interactif, Danielle et Corey se sont lancés pour faire naître leur idée. «  Nous croyions qu’un certain succès était possible avec cette vision et que nous pourrions monter une équipe qui ait les compétences et l’expérience que nous n’avions pas, » raconte Corey. Ensemble, l’équipe de ZenFri a su faire de ses rêves une réalité. Ils ont d’ailleurs été reconnus à l’échelle internationale pour ce premier jeu vidéo.

L’équipe de Corey et Danielle approche les affaires d’une manière très différente que la plupart des autres compagnies créatives. Leur objectif principal est de créer des projets pour le consommateur final, au lieu de prendre des projets-clients afin de générer des revenus. En façonnant  leur entreprise de cette manière, ils ont pu continuer à se concentrer sur ce qui les rend heureux. « Le cœur et l’âme de ZenFri ont toujours été aussi simples que les projets créatifs que nous choisissons ensemble d’entreprendre », partage Corey.

Corey nous explique qu’il ne ressenti pas que les produits les plus étonnants naissent des études de marché ou de groupes de discussion. Même si ces outils font normalement partie du processus de développement, un produit vraiment intéressant doit avoir ce je-ne-sais-quoi complémentaire qui ne peut venir que de l’acharnement et du dévouement à la réalisation d’une vision. « Autrement dit, c’est la soupe maison de Maman versus la soupe en boîte : vous pouvez goûter l’amour dans la soupe de Maman, » dit Corey. « C’est ça le genre de soupes que nous faisons et c’est parce qu’on reste passionné et acharné. Dans quel monde voulez-vivre : dans un monde avec de la soupe maison ou un monde conçu par des données et fait par des machines ? »

Ce n’est pas tous les entrepreneurs qui ont la chance de voir leurs idées guider leur entreprise, mais l’entrepreneuriat est essentiellement une question de risques calculés, de passion et de vision. Corey et Danielle sont la preuve que si vous aimez ce que vous faîtes, de grandes choses peuvent se réaliser.

Vous pouvez suivre ZenFri sur Twitter ici et sur Facebook ici. Vous pouvez aussi télécharger « Clandestine: Anomaly » ici.