Mary Jane Copps

En tant que nouvel entrepreneur, vous aurez à traverser beaucoup de hauts et de bas, et vous poserez plus de questions que vous n’auriez jamais pu imaginer. Et si vous aviez quelqu’un à qui parler, quelqu’un qui est déjà passé par là?

Un mentor d’entreprises pourrait être l’une des meilleures cartes dans votre jeu. Grâce à un mentor, vous pourriez obtenir les précieux conseils d’un expert, apprendre de son expérience et gagner en confiance, simplement parce que vous vous savez épaulé. À Futurpreneur Canada, nous comptons près de 3 000 mentors bénévoles qui consacrent leur temps et leur savoir à aider la relève de l’entrepreneuriat. Comme nous n’avons pas toujours l’occasion de les remercier et de reconnaître leur incroyable contribution au milieu entrepreneurial au Canada, nous nous sommes associés à la BDC pour remettre chaque année un Prix mentorat BDC.

Ce prix récompense un mentor d’entreprises canadien dont les protégés et les pairs ont apprécié les précieux conseils, le soutien et l’influence dans le paysage entrepreneurial du Canada. Cette année, notre lauréate est Mary Jane Copps, mentore et entrepreneure à Halifax qui collabore bénévolement avec Futurpeneur Canada depuis six ans, en plus d’être dans les affaires depuis 29 ans.

L’amour de Mary Jane pour le mentorat découle de ses multiples années d’expérience comme entrepreneure et de sa passion à partager son savoir dans le but de faciliter la vie à la relève. L’une de ses protégées, Natasha Marchewka, décrit Mary Jane comme quelqu’un qui trouve toujours le moyen de redonner confiance à autrui et qui est toujours là pour rappeler les réussites et les forces de chacun. « Durant les séances de mentorat avec Mary Jane, je me sens comme le centre du monde, raconte Natasha. De mes innombrables emplois et situations professionnelles jusqu’à mon virage entrepreneurial, Mary Jane a toujours été là pour moi. »

Ancienne journaliste, Mary Jane a fondé sa première entreprise de communications d’envergure nationale en 1987. Elle vend ses parts en 2001, puis passe les prochaines années à explorer une nouvelle piste, une idée qui la conduit au point où elle en est aujourd’hui : propriétaire et DG de The Phone Lady. Mary Jane multiplie maintenant les collaborations avec les compagnies, les entrepreneurs et les OSBL, notamment, pour les aider à améliorer la qualité de leurs communications téléphoniques servant à la vente, au service à la clientèle et à la collecte de fonds.

Forte d’une longue expérience en création d’entreprises, Mary Jane connaît bien le courage dont il faut faire preuve pour se lancer en affaires; elle sait aussi combien on peut parfois se sentir seul et avoir peur. C’est pourquoi elle a voulu redonner au suivant et rendre ce parcours moins effrayant pour les autres. En devenant mentore d’entreprises, elle peut désormais assister la relève dans son cheminement et prendre part à ses grandes réussites.

Six ans plus tard, Mary Jane est toujours une mentore dévouée, motivée à continuer grâce à l’enthousiasme, à l’optimisme et à l’énergie des entrepreneurs d’aujourd’hui. Elle explique que chacune de ses relations avec les mentorés comporte son lot de révélations. « Ça peut arriver sans que l’on s’en rende compte, puis à la prochaine rencontre, je me retrouve soudainement à côté d’un entrepreneur qui a découvert ou compris quelque chose et donné un nouvel élan à son entreprise. »

D’après Natasha, sa protégée, Mary Jane mérite ce prix en raison de son zèle infatigable comme mentore, grande sœur, bénévole… « Je suis heureuse qu’elle reçoive cette reconnaissance, bien méritée, car elle a aidé tellement de gens », nous confie-t-elle. Et comme si Mary Jane n’était pas déjà assez occupée avec son entreprise et son bénévolat, elle siège au conseil de direction du réseau des entrepreneurs avec invalidité de la Nouvelle-Écosse et participe – le plus activement possible – à des tables rondes.

Mary Jane est l’incarnation de quelqu’un qui a eu une réelle incidence dans le monde de l’entrepreneuriat, autant à titre d’entrepreneur que de guide. Elle croit profondément que les entrepreneurs sont essentiels à la croissance économique du Canada et sont porteurs d’avancées et d’innovations dans tous les secteurs. Nous sommes fiers de compter Mary Jane parmi nos mentors et voulons saluer tout spécialement les finalistes de ce prix cette année. Félicitations!

Texte de : Lauren Marinigh, coordonnatrice à la création de contenus et des médias sociaux, Futurpreneur Canada