Un plan d’affaires efficace peut vous orienter dans la bonne direction mais, quand les activités commerciales ne se déroulent pas telles que prévues, il est temps de procéder à une réévaluation – et le plus tôt sera le mieux. Examinez votre entreprise à partir de trois points de vue :

1.     Stratégique (vue d’ensemble) : 

Avez-vous avancé des hypothèses réalistes concernant vos clients, vos concurrents et votre marché? Avez-vous choisi le marketing mix approprié? Votre modèle d’affaires (la façon dont vous réalisez des bénéfices) est-il viable? Votre plan d’affaires comprend peut-être les réponses à ces questions, mais elles doivent être éprouvées régulièrement et adaptées en fonction de toute nouvelle perspective.

2.     Tactique (vue rapprochée) : 

La meilleure statégie du monde ne fonctionnera pas si vous ne la suivez pas. Exécutez-vous votre plan avec diligence? Travaillez-vous constamment à attirer la clientèle à l’aide d’une planification quotidienne et, si tel est cas, en quoi consiste-t-elle? Améliorez-vous votre produit ou service de façon à ce qu’il soit irréprochable et comment vous assurez-vous que c’est bel et bien le cas? Vous occupez-vous de la gestion de vos flux de trésorerie et avez-vous une estimation réaliste des fonds qui entrent et qui sortent de l’entreprise? Communiquez-vous avec vos clients et tirez-vous des leçons de ces discussions pour améliorer votre entreprise?

3.     Personnelle (vue introspective) :

Chaque jour est un jour nouveau et les entrepreneurs, plus particulièrement, doivent se rappeler de réitérer leur engagement face à leur rêve de bâtir leur entreprise. Maintenez votre détermination à atteindre vos objectifs mensuels, hebdomadaires et quotidiens. Si vous n’en avez pas encore, c’est le bon moment de commencer à vous établir des buts. Il n’est pas toujours facile de rester motivé et il arrive souvent que l’enthousiasme ne vous anime qu’une fois commencées les tâches qui vous rebutaient (par ex., appeler un client potentiel, effectuer vos flux de trésorerie, etc.).

La plupart des entrepreneurs doivent ajuster leur idée avant de connaître le succès. Le plan d’affaires est le point de départ. Les gestes que vous posez quotidiennement ont leur importance. D’ailleurs, Laura Berman Fortgang, mentor spécialisé reconnu, l’explique succinctement ainsi : « Chaque jour, au réveil, vous avez deux choix : le courage ou la peur. »

Alors, quel est votre choix?

Dominik Loncar, entrepreneur en résidence, FCJE, dloncar@cybf.ca

Obtenez jusqu'à 60 000 $
d’aide financière
et le soutien de l'un
de nos 2 400+ mentors.

En savoir plus →