crédit photo : Jarret Callahan

‘Les relations médias ou les relations presse’ font référence au fait de travailler avec les journalistes afin qu’ils couvrent l’histoire de votre entreprise ou de votre produit. Il existe deux types de relations presse. ‘Les relations presse réactives’ correspondent au fait de répondre aux sollicitations des journalistes qui vous contactent car ils souhaitent écrire un article ou faire un reportage sur votre entreprise. ‘Les relations presse proactives’ signifient que vous soumettez aux journalistes une histoire que vous aimeriez qu’ils publient.

Les relations presse qui sont faites de manière proactives sont évidemment plus difficiles car vous devez convaincre un journaliste que votre histoire mérite leur attention et leur temps. La plupart des journalistes préfèrent être contactés par courriel, ce qui signifie que le communiqué ou la présentation que vous leur envoyez doit se démarquer parmi les centaines de messages qu’ils reçoivent chaque semaine. Ce n’est pas un exercice facile, c’est pourquoi nous vous proposons quelques conseils pour créer la meilleure présentation possible.

1. Faites des recherches

Savoir à qui vous présentez votre histoire et personnaliser cette présentation au journaliste est essentiel pour que votre courriel ne termine pas à la corbeille. Lorsque que vous choisissez à qui vous allez envoyer votre communiqué, assurez-vous de connaître les sujets que ces journalistes couvrent habituellement. Si vous ciblez des journalistes de presse, lisez leurs derniers papiers. Écrivent-ils des commentaires, des entrevues ou des articles? Quels sont les sujets sur lesquels ils écrivent et en quoi cela peut-il être lié à votre entreprise? Si vous visez plutôt des journalistes radio ou de télévision, prenez le temps d’écouter ou de regarder leur émission pour comprendre quel type de segment ils animent car la plupart des émissions sont structurées de manière standard. Déterminez si oui ou non ce que vous avez à offrir intéresserait le journaliste. Et si cela ne colle pas, ne restez pas figé et sollicitez un autre journaliste.

2. Soyez pertinent

La meilleure façon de faire comprendre que votre histoire a un intérêt médiatique c’est de s’intéresser à ce qui se passe dans le monde et de déterminer quelle est la place de votre entreprise dans cette vision d’ensemble. Il y a des sujets sur lesquels les journalistes sont plus à même d’écrire, donc déterminer comment vous pourriez tirer profit de ces opportunités. Si vous êtes comptable, parlez des moyens de maximiser le remboursement des taxes lors de la période des taxes. Sautez sur l’occasion de parler de votre boutique beignets un peu avant la journée nationale du beignet. Si vous êtes à la tête d’un entreprise qui fournit des services de tutorat, ne manquez pas de communiquer sur votre entreprise avant la période des examens ou à la rentrée des classes.

3. Proposez une exclusivité

Le paysage médiatique canadien est relativement petit et les journalistes ne veulent pas écrire sur une histoire qui apparaitra dans plusieurs revues. Ils cherchent une histoire qui sera uniquement lue, vue ou entendue dans leurs colonnes ou dans leur émission, alors donnez-leur cette histoire! Plutôt que d’envoyer le même communiqué à l’ensemble des personnes que vous contactez, offrez des opportunités différentes à des journalistes différents. Par exemple, si vous voulez faire la promotion de votre camion de cuisine de rue, proposez à un critique culinaire de tester le menu afin qu’il puisse avoir un aperçu de tout ce que vous offrez et invitez un journaliste d’un papier économique à se joindre à vous lors d’une demi-journée afin qu’il ait une idée de la façon dont vous vous organisez et dont vous travaillez avec votre camion de cuisine de rue.

4. Faites bref et concis

Comme indiqué plus haut, les journalistes reçoivent des centaines de sollicitations par courriels en une  semaine. Respectez leur temps et envoyez des courriels concis qui vont droit au but. Expliquer clairement ce que vous avez à leur proposer dans l’objet de votre courriel; par exemple « Entrevue : les erreurs courantes que les étudiants font lorsqu’ils préparent leurs examens ». Plutôt que d’écrire l’histoire entière de votre entreprise, faites la description de votre entreprise en une phrase et mettez le lien vers votre site Internet. Racontez aux journalistes votre angle de l’histoire en une ou deux phrases, et accompagnez-le d’un court paragraphe expliquant pourquoi vous pensez que cette histoire intéressera leurs lecteurs ou leurs auditeurs ou pourquoi cette histoire tombe à point nommé. Si vous avez la possibilité de leur offrir une exclusivité, mentionnez-le en quelques lignes. Le plus important, n’oubliez pas de conclure votre courriel avec votre demande. Par exemple, « J’aimerais discuter avec vous des erreurs les plus fréquentes que les étudiants font lorsqu’ils préparent leurs examens et comment corriger cela; est-ce un sujet qui vous intéresserait? »

5. Relancez

Après avoir envoyé votre demande, ne soyez pas surpris si vous n’avez pas de réponse immédiatement. Entre les entrevues à mener, les articles à écrire et les dates limites à respecter, les journalistes ont un rythme de travail soutenu. Il est recommandé de relancer avec un courriel bref quelques jours après le premier envoi. Néanmoins, faire des relances trop persistantes risque de mener à une réponse négative. Limitez vos relances à un ou deux courriels, il est sage de supposer que si vous ne recevez pas de réponse, leur réponse est « non ». Si vous décidez de relancer par téléphone, assurez-vous de demander au journaliste s’il a un moment pour vous parler avant que vous vous lanciez dans votre argumentaire.

A la différence de la publicité, vous ne payez pas pour obtenir des retombées presse, mais ce que vous économisez en termes de budget, vous le dépenserez certainement en temps passé. Avant de planifier des relations médias proactives, déterminez si vous avez les ressources nécessaires pour faire le travail de recherche et pour créer une présentation bien ficelée. Plus vous consacrerez d’efforts à cela, plus vous aurez de chances d’attirer l’attention du journaliste et avec un peu de chance vous obtiendrez une très belle couverture médiatique pour votre entreprise!

Ecrit par : Meghan Paton, Public Relations & Social Media Manager, Futurpreneur Canada

Obtenez jusqu'à 60 000 $
d’aide financière
et le soutien de l'un
de nos 3 000 mentors.

En savoir plus →