Il n’y a pas de réponse ultime pour savoir si votre idée d’entreprise est prête à être lancée ou non. Néanmoins, il y a un certain nombre d’indicateurs qui peuvent vous aider à déterminer vos chances de succès. Voici cinq étapes qui vous aideront à savoir si votre idée d’entreprise est prête.

1. Ne pas se précipiter sur les derniers ajustements

Il est rare d’avoir une idée qui se déroule exactement de la manière dont vous l’avez prévue. Si vous êtes tombé amoureux du nom de votre entreprise ou d’une super idée et que vous pensez que tout est gagné, vous devez encore travailler. La plupart des idées ont simplement besoin d’être légèrement améliorées pour qu’elles puissent se transformer en entreprise viable. Le meilleur moyen de faire cela est de tester votre idée auprès de potentiels clients que vous rémunérez. Obtenez les retours en personnes. Si vous avez une idée qui a besoin d’être développée, comme une application ou un nouveau produit, assurez-vous avant de la « bootstraper » (c’est-à-dire de la sécuriser d’un point de vue financier) et de la construire, ou au minimum d’avoir un prototype fonctionnel.

2. Accumuler de l’expérience

Avoir de l’expérience au sein l’industrie dans laquelle vous souhaitez démarrer votre entreprise compte pour beaucoup, donc si vous n’en avez pas, essayez d’y remédier avec un emploi à mi-temps ou du bénévolat. Ce n’est jamais un bon signe de découvrir les rouages d’un marché ou d’un secteur tout en créant son entreprise. S’il vous semble difficile d’obtenir une expérience directement dans l’industrie, assurez-vous de bien connaître les règles du jeu. Selon moi, une des principales raisons pour laquelle les entreprises échouent, c’est par manque de connaissances et de recherches à propos du marché.

3. Connaître le jeu

Rencontrez des gens de cette industrie, posez-leur des questions difficiles et préparez des entrevues avec des professionnels du terrain. Utilisez votre temps avec ces personnes pour comprendre quelles sont les normes du marché  – comment les entreprises se lancent-elle concrètement? Ne tombez pas dans le piège en pensant que vous n’avez pas de concurrents, car vos clients auront toujours la possibilité de dépenser leur argent dans autre chose.

4. Identifier les défis

Cherchez des opportunités mais restez conscient des défis et des problèmes que vous rencontrerez. Cela vous obligera à approfondir et à remettre en cause vos hypothèses. Soyez optimiste mais réaliste. Consacrez du temps pour déterminer comment votre idée va-t-elle fonctionner localement avant d’envisager son développement au-delà des frontières.

5. Réduire les distractions

Assurez-vous qu’il s’agisse du bon moment pour démarrer votre entreprise. Réduisez les dettes financières et identifiez quelle sont vos responsabilités sociales ou relationnelles. Pouvez-vous compter sur leur aide? Ce n’est pas le moment de suivre un long programme de cours ou de s’impliquer dans d’autres activités qui pourraient prendre du temps. Soyez engagé à 110 p. cent dans votre projet d’entreprise. Considérez cette aventure comme un long trajet, où le succès ne se trouve pas toujours au premier virage.

Visez haut mais gardez les pieds sur terre. Votre entreprise aura ainsi plus de chances de réussir.

Consultez la page “Pour commencer” pour obtenir plus d’information sur le démarrage d’une entreprise.

Écrit par : Dominik Loncar, Entrepreneur en Résidence à Futurpreneur Canada, dloncar@futurpreneur.ca

Dominik Loncar est Entrepreneur en Résidence à Futurpreneur Canada. Cliquez ici pour lire ses autres articles.