presentation

Les premières secondes d’une présentation sont cruciales, puisqu’elles amèneront votre auditoire – ou votre interlocuteur – à vous suivre ou non. Une fois sur scène, vous avez environ une minute pour réussir à piquer la curiosité. Évidemment, il ne sert à rien de livrer un message sans obtenir d’abord l’attention de votre auditoire… N’est-ce pas? Mais alors, comment réussir à susciter l’intérêt et à captiver votre public dès les premières secondes?

Je vous propose trois stratégies utilisées par les meilleurs conférenciers et présentateurs. Et ces stratégies ne valent pas que pour une conférence! Utilisez-les dans une vidéo promotionnelle, dans un événement de réseautage ou même lors d’une rencontre-client!

Racontez une histoire

Dans mon article précédent (L’art de raconter des histoires), je parle de l’importance de raconter des histoires pour toucher les émotions et créer une connexion avec votre auditoire. La « technique » a fait ses preuves! De tout temps, l’être humain a été fasciné, touché, captivé par les histoires. Ainsi, débuter une présentation en racontant une histoire ou une anecdote en lien avec votre sujet est une excellente façon de capter l’attention.

Vous voulez une histoire percutante? Qui nous captive dès les premiers instants? Je vous invite à visionner la fabuleuse conférence prononcée par Zak Ebrahim à TED 2014.

Faites vivre une expérience

Dans les premières secondes de sa conférence « Votre langage corporel façonne qui vous êtes », prononcée à TEDGlobal 2012, Amy Cuddy invite son public à changer de posture pendant deux minutes. D’entrée de jeu, sans plus de préambule, elle interpelle les gens et les invite à s’observer, à prendre conscience de leurs mouvements et de la façon dont leurs bras et leurs jambes sont placés. On voit alors les gens dans la salle bouger, sourire, s’observer, modifier leur posture. L’effet est instantané.

Amy Cuddy réussit à capter l’attention de son auditoire en les interpellant directement, en leur parlant personnellement et en leur faisant vivre une expérience. Les spectateurs ne sont plus de simples témoins, ils deviennent partie prenante de la présentation.

Vous pouvez faire de même en invitant, par exemple, votre auditoire ou votre interlocuteur à goûter votre fromage, à déguster votre thé, à jouer au jeu que vous avez créé, à toucher, à voir, à sentir vos produits. Permettez à vos clients, partenaires ou collaborateurs potentiels de « vivre » votre produit ou votre service. Mettez leurs sens à contribution et vous gagnerez leur attention.

Présentez un visuel étonnant

Ne dit-on pas qu’une image vaut mille mots? Parfois, présenter un visuel percutant sera la meilleure stratégie à adopter pour étonner et captiver un auditoire. Il peut s’agir d’une photo, d’une vidéo ou d’un objet. Pour un exemple éloquent, je vous propose de visionner la conférence donnée par l’artiste peintre Alexa Meade à TEDGlobal 2013. Elle débute avec une photo de l’une de ses œuvres. Ce qui est déjà saisissant. Elle explique ensuite qu’il s’agit bel et bien d’un portrait à l’acrylique. Mais ce portrait, elle ne l’a pas peint sur une toile, elle l’a peint sur un homme. Boum. Il a suffi de quelques secondes pour accrocher son public, qui veut en voir plus, en savoir plus.

Il existe, bien sûr, plusieurs autres moyens pour réussir votre entrée en matière. Vous pouvez, par exemple, questionner votre auditoire, énoncer une citation inspirante ou présenter une statistique marquante. Vous pouvez également utiliser l’humour ou les jeux de mots. Gardez toutefois à l’esprit que la meilleure façon de réussir votre entrée en matière est de rester vous-même. Choisissez une stratégie qui vous ressemble, avec laquelle vous vous sentez confortable. Une stratégie qui s’harmonise avec votre personnalité, avec le sujet de votre présentation et le contexte dans lequel vous la livrez.

Si une entrée en matière réussie vous permet d’accrocher et de captiver votre auditoire, elle vous permet également de renforcer votre confiance et de décupler votre énergie.

Rédigé par : Mélissa Lapierre de Communication futée

Parce qu’elle croit profondément que chaque personne possède un message unique à partager, Mélissa Lapierre se consacre à l’accompagnement et à la formation des entrepreneurs et des travailleurs autonomes qui souhaitent passer au niveau supérieur dans leurs prises de parole. Auteure du livre Ouvre ta boîte!, un guide pratique pour le communicateur futé en affaires, elle a fondé Communication futée avec son partenaire (en affaires comme dans la vie!) : Nicolas Harton. Véritables propulseurs de communicateurs, Mélissa et Nicolas aident leurs clients à prendre la parole de façon percutante, en toute confiance, pour livrer leur message avec impact. www.communicationfutee.ca