« Passionné » est un bien faible mot pour décrire Hamed Layssi, cofondateur de FPrimeC Solutions Inc’s. Détenteur d’un doctorat de McGill, il nous a expliqué comment lui et son partenaire, le D Farid Moradi, ont démarré leur entreprise. Hamed, ingénieur prospère établi à Ottawa et titulaire d’un permis d’exercice, a senti le besoin d’améliorer l’analyse et la conception des infrastructures au Canada. Travailler dans une jeune entreprise de génie civil est une expérience qui n’a pas que permis aux deux cofondateurs de développer leur savoir-faire : elle leur a confirmé l’importance d’innover dans ce domaine.

Malgré sa jeune existence, FPrimeC Solutions jouit déjà d’une influence grâce à l’originalité de son approche pour concevoir et mettre en œuvre des analyses structurales et des systèmes de surveillance. Elle offre à ses clients des services d’ingénierie améliorant la justesse des analyses et l’efficacité de l’entretien de leurs infrastructures. En fait, elle propose une façon unique de résoudre des problèmes rapidement et à meilleur coût. « Nos idées novatrices en matière d’analyse et d’entretien ont pour but de remplacer l’approche réactive actuelle par une approche proactive et intelligente », explique Hamed.

Le succès actuel n’empêche pas ce duo d’entrepreneurs de voir encore plus grand : « Nous travaillons sur le développement de solutions intelligentes pour les essais non destructifs servant à déceler et à dénombrer les défectuosités dans les structures », ajoute Hamed. Leur nouvelle technologie servira à poser un diagnostic dès les premières phases de la construction afin de proposer aux maîtres d’ouvrage des solutions avantageuses et économiques.

Mais qu’est-ce qui a convaincu Hamed et Farid à se lancer en affaires malgré le succès qu’ils connaissaient déjà dans leurs emplois respectifs? « Mon partenaire et moi avions tous les deux développé, au fil des ans, une passion pour l’entrepreneuriat et le goût d’innover dans notre domaine d’expertise », dit confie Hamed. Démarrer FPrimeC Solutions était donc la suite logique. Depuis, leurs idées innovatrices et révolutionnaires servent de référence aux autres entreprises de génie civil. « Les infrastructures sont la pierre angulaire du développement durable, déclare-t-il. La croissance démographique, les migrations et l’urbanisation exigeront un investissement permanent en matière de développement. » Hamed croit que son entreprise pourra répondre aux besoins des centres urbains en constante évolution.

Photo of two men inspecting bridge.

Avant d’être entrepreneur, Hamed participait fréquemment à des concours d’ingénierie en compagnie de trois camarades de classe. Leur travail acharné leur avait d’ailleurs permis de remporter une honorable troisième place au concours de construction en béton « Concrete Cube ». Tous ces concours ont aidé Hamed à développer ses compétences en gestion de projets et à se bâtir un réseau de contacts dans le milieu. Après avoir obtenu son baccalauréat, il a émigré au Canada pour poursuivre des études de troisième cycle à l’Université McGill. Il en a profité pour élargir son réseau professionnel, améliorer ses qualités interpersonnelles et parfaire ses compétences en recherche et développement.

Démarrer une nouvelle entreprise nécessite toutefois plus que des idées et de la passion, c’est pourquoi Hamed et Farid ont fait appel au Fonds d’innovation Spin Master pour obtenir du financement et l’aide d’un mentor. Le Fonds d’innovation Spin Master est un programme de Futurpreneur Canada qui permet aux jeunes entrepreneurs de présenter leur projet d’affaires et de courir la chance de remporter des occasions uniques de financement et de mentorat d’une valeur maximale de 50 000 $. « Le Fonds d’innovation Spin Master a aidé notre entreprise, notamment pour la mise au point d’une technologie intelligente servant à l’analyse d’infrastructures. Grâce à ce fonds, nous avons pu voir à tous les détails et embaucher des professionnels hautement qualifiés pour nous aider dans la recherche, le développement, la conception et la production d’un produit minimum viable », dit Hamed.

Ces entrepreneurs talentueux sont la preuve qu’avec les bons partenariats, les bons mentors et une bonne dose de savoir-faire, on peut créer un environnement propice à la réussite entrepreneuriale. Nous avons demandé à Hamed et Farid quels conseils ils donneraient à ceux qui songent à se lancer en affaires. Voici leur réponse :

« Je crois que bien des gens n’osent pas plonger dans l’entrepreneuriat simplement parce qu’ils ont peur. C’est vrai que la vie d’entrepreneur est remplie de grandes incertitudes, mais c’est justement ce que les futurs entrepreneurs ne doivent pas craindre. Je conseille à ces gens de ne jamais laisser la peur les empêcher de foncer. Si vous croyez que votre idée est bonne, qu’elle est la solution à un vrai problème, allez-y. En cours de route, restez ouverts aux nouvelles idées et, bien entendu, au changement. Investissez en vous : lisez et apprenez de nouvelles choses chaque jour. Soyez prêt à faire de nouvelles rencontres et à élargir votre réseau. »

Texte de : Sara Pivato, stagiaire à la création de contenus et des médias sociaux, Futurpreneur Canada

Obtenez jusqu'à 45 000 $
d’aide financière
et le soutien de l'un
de nos 3 000 mentors.

En savoir plus →