Seahorse Salon Team

Une visite au salon de coiffure procure un sentiment de satisfaction. Même si vous arrivez à votre rendez-vous avec une apparence négligée, vous repartez avec une tête rafraîchie.

Toutefois, ces visites ne se déroulent pas toujours aussi bien pour tout le monde. Les personnes ayant des cheveux ondulés ou bouclés ont du mal à trouver un salon de coiffure qui répond à leurs besoins. Fort heureusement, l’entrepreneure Jenn Ghaney s’en est aperçue et a décidé de combler cette lacune du marché. Elle a fondé The Seahorse Salon dans le but de créer un « havre de paix pour les clients ayant une chevelure ondulée ou bouclée ».

Jenn est née et a grandi à Terre-Neuve-et-Labrador, et c’est à St. John’s qu’elle a entamé sa carrière. Malgré sa passion pour son travail, elle a toujours su que l’avenir lui réservait autre chose. « Après avoir voyagé autour du monde, je suis rentrée chez moi la tête pleine d’idées pour démarrer une entreprise. Terre-Neuve-et-Labrador possède un fort potentiel pour les entrepreneurs. Les gens ici se montrent enthousiastes à l’idée de soutenir les petites entreprises. Je voulais donc lancer un projet qui soutient et rassemble d’autres personnes comme moi », confie-t-elle.

C’est en travaillant avec des clients aux cheveux bouclés et ondulés que l’idée de créer Seahorse Salon est venue à Jenn. « Chaque fois que j’écoutais mes clients aux cheveux bouclés parler, je sentais la frustration accumulée, car personne ne pouvait s’occuper de leurs cheveux. En mettant en place ce sanctuaire, je leur ai offert un endroit où ils peuvent se sentir à l’aise et un environnement qui répond précisément à leurs besoins », dit-elle.

Outre l’inclusivité qu’il prône, le salon Seahorse est fier d’utiliser exclusivement des produits naturels et d’enseigner à tous ses clients la meilleure façon de prendre soin de leurs cheveux.

Jenn est également très active au sein de sa collectivité. Son salon vend des produits locaux et expose des œuvres d’artistes de la région afin de soutenir l’économie du coin. De plus, elle fait partie de la Green Circle Salons, une organisation qui travaille pour la réduction des déchets provenant des salons de coiffure et de Dresscode Project dont le but est de fournir des salons sûrs pour la communauté LGBTQ+. Dans l’avenir, elle compte collaborer avec d’autres entreprises locales.

Jenn a parfaitement réussi à bâtir l’équipe de Seahorse et à développer sa clientèle. Aujourd’hui, elle souhaite embaucher une nouvelle personne pour satisfaire sa clientèle grandissante.

À ses débuts, Jenn s’est tournée vers Futurpreneur Canada pour solliciter du financement et du mentorat. « Sans ce programme extraordinaire, mon entreprise n’existerait pas. En mettant à ma disposition l’outil de rédaction de plans d’affaires, le financement et les conseils de mon mentor, Kevin Pomroy, et du directeur régional du développement des affaires, Scott Andrews, qui répondaient à toutes mes questions, Futurpreneur m’a fourni une aide inestimable », raconte Jenn.

Avoir un mentor est extrêmement important pour un entrepreneur, qu’il en soit à ses débuts ou propriétaire de son entreprise depuis quelques années. « Je connaissais parfaitement mon secteur et mon métier. Cependant, je n’avais pas toutes les compétences entrepreneuriales nécessaires pour me lancer en affaires. Mon mentor m’a aidé à aborder ces préoccupations et m’a recommandé de me tourner vers d’autres personnes susceptibles de m’aider davantage », dit-elle.

Son conseil pour les aspirants entrepreneurs qui souhaitent offrir des services et démarrer leur première entreprise? « Apprenez bien votre métier et suivez votre instinct. Excellez dans votre métier et faites-le sentir à chaque client. Restez fidèle à votre passion et ouvert à l’apprentissage tout au long de votre aventure. Si vos clients s’identifient à votre entreprise, ils vous aideront à le développer », explique-t-elle.

Vous avez un bon projet d’entreprise? Jetez un coup dœil à nos programmes et services