Olivia Mbabazi a commencé son activité parce qu’elle voulait résoudre un problème.

Elle voulait une crème hydratante suffisamment forte pour protéger sa peau contre les rudes hivers canadiens, et contenant des ingrédients biologiques de haute qualité.

Après avoir cherché et échoué à trouver ce dont elle avait besoin, elle a décidé de créer ses propres produits en utilisant des ingrédients de son pays natal, l’Ouganda. Et c’est comme ça que Sherabo Organics est né.

«’Sherabo’ est un mot ougandais qui signifie ‘cadeau’», explique Olivia. «Sherabo cherche à partager l’un des cadeaux uniques naturels les plus précieux de l’Ouganda: le beurre Nilotica. »

Le beurre Nilotica est un type unique de beurre de karité qui n’est pas disponible au Canada et qui n’est pas aussi couramment utilisé dans les produits de soins de la peau que d’autres variantes.

«J’ai vu une opportunité d’affaires pour le beurre de karité ougandais au Canada ainsi que notre gamme de soins pour la peau à base de karité», ajoute-t-elle.

De plus, en tant que mère célibataire, les frais de garde d’enfants peuvent représenter un énorme défi financier. Le travail indépendant offre à Olivia la flexibilité de travailler autour des besoins de sa fille de sept ans.

Aujourd’hui, Sherabo Organics est une entreprise à propriétaire unique distribuant du beurre de Nilotica et du beurre de karité non raffiné et certifié biologique équitable. Les produits comprennent des huiles pour le visage, des beurres pour le corps, des hydratants pour les cheveux, des crèmes pour les mains et plus encore.

Depuis le début de son activité il y a un an, Olivia a déjà franchi quelques étapes majeures. Elle a exposé ses produits lors de trois événements majeurs à Vancouver – Make It Show, le salon Zoomer et The Wellness show – et les produits Sherabo Organics seront dans certains magasins de détail d’ici la fin de l’année.

Cependant, Olivia a fait face à un certain nombre de défis avant d’arriver à ce point. Premièrement, elle devait s’engager à temps plein à son propre compte.

«Il faut beaucoup de travail et de temps pour démarrer et gérer une entreprise. Je devais m’engager à 100% pour que l’entreprise décolle», partage Olivia.

Comme elle n’avait pas beaucoup d’économies, se lancer dans l’entrepreneuriat à plein temps signifiait aussi qu’elle avait besoin de capitaux de départ.

«Huit mois après le début des activités, j’ai eu le privilège de me qualifier pour un financement Futurpreneur qui a aidé l’entreprise à croître».

De plus, Olivia avait besoin de connaître les différents aspects de la gestion d’une entreprise au Canada et de surmonter certains des défis sociaux liés au démarrage d’une entreprise en tant que nouvel arrivant.

«Il y a un certain nombre de défis auxquels nous sommes confrontés en tant qu’immigrants [comme] la peur d’être accepté dans la société. Je suis confiante quant à la valeur et aux avantages de nos produits, j’ai donc dû faire face à mes peurs et à mes doutes et mettre nos produits devant les clients à travers différents marchés et événements de la communauté».

Et être jumelée à un mentor dans le cadre du programme de démarrage Futurpreneur l’a énormément aidée ; son mentor lui a conseillée sur la façon de faire évoluer son entreprise et de lister ses produits sur eBay.

«J’ai eu la chance de me connecter et d’apprendre de mon mentor, Kelvin Lee», explique Olivia. «Il m’a donné des informations sur l’entreposage transfrontalier, l’expédition et les commandes».

Dans l’ensemble, Olivia a eu une grande expérience de travail avec Futurpreneur et est enthousiasmée par l’avenir de son entreprise.

«L’équipe de Futurpreneur est vraiment géniale! J’ai eu une expérience incroyable. Ils sont abordables, et m’ont guidée avec le processus de planification des affaires et la demande financière».

Rédigé par: Jasmine Williams, spécialiste des médias sociaux et du contenu, Futurpreneur Canada

Obtenez jusqu'à 45 000 $
d’aide financière
et le soutien de l'un
de nos 3 000 mentors.

En savoir plus →