Stashii Ismail Attitalla

Bien qu’il soit possible de travailler de 9 à 5 et d’étendre votre esprit entrepreneurial après le bureau, il n’y a rien de tel que de sauter le pas.

Avant de lancer sa propre entreprise, Ismail Attitalla a principalement travaillé dans la vente à Montréal. Se considérant comme «intrapreneur», il a rapidement gravi les échelons pour finalement gérer une équipe de 32 personnes faisant 82 millions de dollars de revenus.

Pourtant, malgré l’avantage à travailler en percevant de gros revenus grâce à la commission, il savait qu’il voulait plus. Plus précisément, il voulait être libre d’être son propre patron.

«C’est avoir la liberté de faire les choses à ma manière. La liberté de partir aussi longtemps que je le veux. La liberté de changer de direction rapidement. Mais surtout le plus important, résoudre les problèmes que je souhaite résoudre », explique Ismail.

Heureusement, son expérience de vente lui a bien servit dans son parcours entrepreneurial,  c’est ce qui lui a donné la confiance pour faire le grand saut.

«Comme je savais comment gérer en affaires, je voulais commencer à avec mon propre argent. Les enjeux étaient plus élevés, tout comme les récompenses».

Ismail a commencé sa première entreprise à 24 ans et ses accomplissements n’ont cessé de croître depuis. En plus de diriger Edmonton Brewery Tours, il est également le fondateur de Stashii, un marché de stockage de particulier à particulier basé à Edmonton, en Alberta.

«Stashii relie les gens qui ont de l’espace avec ceux qui ont besoin d’espace. C’est pratique et assuré».

Comme Uber et Airbnb, Stashii donne aux gens la possibilité de gagner de l’argent supplémentaire grâce à un produit qu’il dispose déjà. Cependant, tout comme ces applications, Ismail et Stashii ont eu du mal à construire la confiance de ces potentiels utilisateurs.

«Les gens ne voulaient pas simplement dépendre des autres utilisateurs qui étaient des personnes de confiance,» raconte Ismail. «Ils voulaient une protection supplémentaire au cas où les choses tourneraient mal. Mais j’avais vraiment du mal à convaincre les compagnies d’assurance de fournir une couverture à nos utilisateurs, car il n’y avait aucun moyen pour eux de contrôler l’espace».

Enfin, après huit mois de rejet, il a finalement été en mesure de conclure un accord et obtenir un assureur prêt à joindre son application. Aujourd’hui, Stashii est actif dans cinq grandes villes canadiennes: Calgary, Vancouver, Edmonton, Toronto et Montréal.

Des vêtements aux voitures, en passant par des remorques, Stashii offre des options de stockage sécurisées, pratiques et jusqu’à 50% moins chères que ses concurrents.

Avant de démarrer Stashii, Ismail s’est tourné vers Futurpreneur Canada pour son financement, son mentorat et ses ressources pour les jeunes entrepreneurs.

«Mon contact local Futurpreneur m’a fourni quelques options en termes de mentors qui pourraient correspondre à mon entreprise», explique Ismail à propos du processus de jumelage des mentors. «J’ai fait quelques recherches rapides et je suis tombé d’accord sur le choix proposé».

Son mentor actuel est Saher Ghattas de la société de marketing Flawless Inbound et Ismail n’aurait pas pu trouver meilleur mentor.

«Cela ne ressemble pas à une relation de mentoré / mentor, mais plutôt à deux entrepreneurs qui sont à des étapes différentes et échangent des idées. J’apprécie énormément parce que mon besoin de mentorat n’est pas comment puis-je faire ceci ou cela. Mais plutôt de faire rebondir des idées et d’obtenir une deuxième opinion », explique Ismail. «Plusieurs fois, je connais déjà les réponses, mais quand vous pouvez vous rassurer, vous prenez vos mesures avec beaucoup plus de confiance et ainsi, vous pouvez aller beaucoup plus vite».

Ismail est toujours en contact avec son mentor et son contact avec Futurpreneur local, Hussam Tungekar, gestionnaire des communautés entrepreneuriales en Alberta. Ismail a même eu l’occasion de voyager à travers le Canada lorsque Futurpreneur a été choisi comme ambassadeur de GEW On The Road.

«Je recommande toujours aux autres de se pencher sur les programmes! »

Même si Stashii est sur la bonne voie, Ismail témoigne de l’impact continu que Futurpreneur peut avoir sur les entrepreneurs qu’elle soutient. Pour les futurs entrepreneurs, Ismail nous laisse avec un petit conseil:

«Lancez-vous! Il n’y a pas de meilleur moment que maintenant. Personne ne sait à l’avance ce qu’il faut faire, la plupart des gens débutent et apprennent sur le tas. Et enfin, vous n’avez pas besoin de quitter votre travail et d’aller tout ou rien. Vous pouvez facilement commencer une micro-entreprise et la faire grandir avant de sauter dans le grand bain».

Écrit par: Jasmine Williams, spécialiste des médias sociaux et du contenu, Futurpreneur Canada