Depuis avril 2018, Mirelle Brind’Amour est l’heureuse propriétaire du Camping Bivouak, un havre de paix pour les campeurs amoureux de la nature et soucieux de l’environnement.

Mirelle est une aventurière. A 21 ans, elle part en voyage pendant deux ans, comme une nomade, pour se découvrir davantage. A son retour, elle entreprend des études en sciences de l’administration. En milieu de parcours, elle réalise que le travail de bureau ne lui correspond pas. Profondément, elle souhaite avoir le contrôle sur elle et sur son avenir, être son propre patron et…vivre dehors.

 

C’est en faisant du camping avec une amie que l’illumination se produit : avoir son propre camping, c’est cela qu’elle aimerait faire.

De là, elle s’informe, part sur les routes visiter les campings à vendre ou non, rencontrer les propriétaires pour saisir concrètement ce qu’implique la gestion quotidienne de ce type d’affaire. Une approche empirique, au plus près des choses et des gens pour mieux voir et comprendre.

Son objectif est clair, dès le départ: trouver Le lieu, Son lieu: un endroit au milieu de la nature, avec un plan d’eau, beaucoup d’arbres et… du silence.

 

A Saint-Elie-De-Caxton, elle découvre le Camping des Tournesols: un espace à taille humaine, à l’écart de la route, accueillant en son sein une belle colline, un petit lac et une forêt. C’est là, le lieu qu’elle cherchait.

Une relation de confiance s’établit avec les propriétaires qui acceptent de lui vendre le camping.

Le Camping Bivouak voit alors le jour, accompagné de son lot de défis et de beaucoup de travail, plus qu’envisagé au départ. Novice, Mirelle doit apprendre par elle-même comment gérer le terrain et ses contraintes techniques. Si elle peut compter sur le soutien de ses proches et sur l’aide de saisonniers, c’est avant tout grâce à sa débrouillardise qu’elle parvient à trouver des solutions au jour le jour.

La recherche de financement ne s’est pas faite sans peine non plus. Le rachat d’un camping constitue un investissement important. «Et puis, à 25 ans, quand tu te présentes avec ce type de projet, tu n’es pas forcément prise au sérieux par tout le monde. »

Mirelle ne s’est pas laissée décourager pour autant. «Quand on me dit non, je vais chercher le oui, même s’il doit être suivi par un mais. Ma détermination, ma persévérance et surtout ma bonne préparation ont joué un rôle clé dans mon parcours entrepreneurial. Il ne faut pas attendre qu’on vienne nous chercher avec une formule gagnante, il faut la créer, agir! »

L’accompagnement de Futurpreneur s’est avéré fondamental: le financement bancaire de l’achat du camping était en effet conditionné par l’engagement d’agrandir ce dernier de 20 terrains supplémentaires. Le prêt octroyé par Futurpreneur et la BDC a permis de financer la viabilisation et l’aménagement de ces terrains et, de ce fait, de donner jour au projet.

Le mentorat est tout aussi important: «Avoir de l’argent est une chose, savoir gérer son affaire en est une autre! » Son mentor, Léo Beaudin, lui-même propriétaire d’un camping, sait la conseiller et répondre de manière adaptée à ses questions les plus pointues.

 

Grâce à ses efforts, Mirelle est parvenue à dynamiser le camping et à en faire un lieu qui lui ressemble: un environnement paisible où tout le monde est bienvenu et dans lequel se déploie un esprit de communauté écoresponsable. Car Mirelle se soucie des bonnes pratiques environnementales et tient à les promouvoir. Cela passe par des petits gestes: couper peu d’arbres, en replanter le plus possible, réduire l’utilisation du plastique, développer le recyclage, mettre en place un système de compostage, créer un jardin communautaire.

Ses motivations au jour le jour? Le bonheur de ses campeurs et la qualité de vie qu’elle construit pour elle et sa famille.

A court terme, elle souhaite développer son engagement écologique mais aussi construire un nouvel accueil, avec son logement au-dessus, afin de pouvoir demeurer sur place à l’année. A plus long terme, elle envisage de rénover les infrastructures, améliorer les services, construire de nouveaux prêt-à-camper et exploiter la forêt.

Au printemps 2019, le camping a reçu le prix de la relève entrepreneuriale délivré par la Chambre de Commerce et d’Industrie de la MRC de Maskinongé. Une jolie récompense après moins d’un an d’activité! D’autres suivront, assurément…

 

Écrit par Marine Chanourdie, Coordonnatrice de bureau, Québec et Atlantique chez Futurpreneur Canada

Obtenez jusqu'à 60 000 $
d’aide financière
et le soutien de l'un
de nos 3 000 mentors.

En savoir plus →