Résilient-e-s, créatifs/tives et ardent-e-s au travail, piliers des communautés, petites et grandes, à l’échelle du pays 

En ce jour de la fête du Canada, nous ne verrons peut-être pas les feux d’artifice habituels, mais les jeunes entrepreneur-e-s continueront de nous démontrer, à l’échelle du pays, que nous avons toujours de nombreuses raisons de célébrer.  

En ce sixième mois de 2020le Canada et d’autres parties du monde voient heureusement la pandémie mondiale régresser. Les entreprises commencent à rouvrir et les «cercles sociaux» s’élargissent, laissant entrevoir un retour à une certaine normalité.  

Pourtant, les temps que nous vivons sont inhabituelsLa COVID-19 a fait payer un lourd tribut à de nombreux/euses Canadiens/iennes et, en ce qui a trait plus particulièrement à la santé et au bien-être économique, les Noirs, les Autochtones et d’autres personnes de couleur ont été touchés de manière disproportionnée, tant au Canada qu’ailleurs dans le monde. Les incidents récents et les protestations mondiales nous rappellent tout le chemin qu’il nous reste à parcourir en tant que société pour offrir des possibilités égales et un juste traitement à ces communautés.  

Au-delà des mots d’espoir, nous commençons maintenant à voir des actions concrètesLa convergence de la pandémie et des protestations a rallié les gens d’un océan à l’autre du pays, dans un élan de soutien mutuel. Des salves d’applaudissements nocturnes, pour les travailleurs de la santé, aux nombreuses campagnes dachat local permettant aux petites entreprises de se maintenir à flot, en passant par les protestations des collectivités contre l’injustice raciale ou l’engagement de nombreuses organisations à apporter des changements majeurs, les Canadiens/iennes font leur part.   

Les principaux agents de changements comprennent les milliers de jeunes entrepreneur-e-s canadiens/iennes de divers horizons, qui travaillent sans relâche pour s’entraider et soutenir leur communauté, tout en tentant d’assurer le maintenir de leurs activités 

Au sein du réseau de client-e-s de Futurpreneur seulement, il existe dinnombrables exemples de jeunes entrepreneur-e-s qui ont recours à leur ingéniosité et à leur dynamisme pour aider ceux qui ont été touchés par la pandémie. En voici quelques exemples 

  • Granville Biomedicalde Terre-Neuve-et-Labrador, qui fabrique normalement des modèles anatomiques pour la formation et l’éducation dans le domaine de la santé des femmes, a commencé à produire des visières de protection pour les travailleurs de la santé et est en attente d’une approbation pour commencer à fournir des écouvillons nasaux de dépistage de la COVID-19 par impression 3D 
  • InkSmith, une entreprise de technologie pédagogique située à Waterloo, qui se spécialise dans la vente d’imprimantes 3D et de trousses de robotique, s’est tournée vers la production déquipements de protection individuels par impression 3D, au moyen de son entreprise dérivée, The Canadian ShieldDepuis le lancement de l’entreprise, en mars, l’équipe est passée de 10employés à plus de 250personnes et fournit les deux tiers des 16millions de visières de protection que le gouvernement fédéral acquiert auprès des entreprises canadiennes.  
  • La marque d’accessoires torontoise Zvelle a encouragé ses abonnés à mettre en nomination des héros du secteur de la santé, qui pourraient ensuite recevoir une paire de sandales conçues en hommage à la première femme médecin du Canada et fondatrice du Women’s College Hospital, Emily Stowe. La campagne #WalkHowYouWant de l’entreprise vise à célébrer la diversité féminine, encourageant les femmes à être fières de ce qu’elles sont 
  • L’épicier en ligne Goodfood, de Montréal, aide les familles canadiennes à faire face à la perte de revenus et à linsécurité alimentaire pendant la COVID-19, en soutenant le Club des petits déjeuners du Canada, au moyen de dons financiers, de programmes de bénévolat incitant les employés à servir des petits déjeuners sains dans les écoles locales, de même que par une collecte de fonds qui a permis de recueillir 58 000 $ pour aider les plus démunis.   
  • L’entreprise Grey Hearts Denimde Kelowna, laquelle donne une nouvelle vie à des trouvailles rétro, a rapidement fait un virage et s’est lancée dans la fabrication de masques en denim pour sa collectivité, ainsi que pour les travailleurs de la santé, lorsque la pandémie a frappéCopropriété de fondateurs noirs et latinos, l’entreprise a également lancé une gamme spéciale de chaussettes, en appui aux appels visant à mettre fin au racisme contre les Noirs et dont tous les profits ont été remis au fonds «Campaign Zero» pour que cesse la violence policière, en Amérique. De plus, l’entreprise fait don de chaussettes à l’organisme de bienfaisance Assistance League of the Bay Area, de Houston (ville natale de George Floyd)laquelle aide à vêtir les enfants dans le besoin et les adultes qui réintègrent le marché du travail. 
  • L’entrepreneur autochtone d’Edmonton Jason Courtepattedont l’entreprise d’énergie propre Kite Electric s’est vue dans l’obligation de cesser ses activités, un an seulement après son lancement, a utilisé ce temps d’arrêt pour mettre au point un nouveau modèle daffaires qui l’aidera à assurer la sécurité alimentaire essentielle de petites collectivités, tout au long de l’année.  

 

Depuis 1996, Futurpreneur a aidé plus de 13 400 jeunes entrepreneur-e-à lancer plus de 11 000 entreprises comme celle que nous avons présentée plus haut. Partout au pays, dans les petites communautés rurales comme dans les grandes villes, les fondateurs/trices que nous soutenons reflètent la diversité de la population canadienne et il s’agit de femmes, dans près de 50% des cas. 

Ce sont eux qui exploitent les petites entreprises qui nous entourent  de nouveaux arrivants au Canada, des hommes et des femmes de toutes origines, des membres de la communauté LGBTQ2+. Ils/elles dirigent des restaurants et des bars, des boutiques et des galeries, des gymnases et des pâtisseries, et bien d’autres choses encore. Ce sont des modèles au sein de leur communauté, démontrant aux autres que le succès est aussi à leur portée.  

La prospérité de petites entreprises comme celles-là sera la clé de la reprise économique inclusive du Canada, dans les mois à venir. Elles sont non seulement des moteurs économiques, mais les piliers de leur collectivité, offrant aux résidents des carrefours essentiels pour entrer en contact et dialoguer les uns avec les autres.  

Au cours des mois difficiles que nous venons de passerFuturpreneur a soutenu plusieurs entrepreneur-e-s de sa communautéIl a ainsi mis au point des réseaux collaboratifs de soutien entre pairs et des webinaires. De plus, grâce au financement essentiel du gouvernement fédéralnous avons été en mesure d’offrir un soutien financier indispensable  la couverture des versements sur prêt pendant six mois pour l’ensemble de nos 3200entrepreneur-e-s client-e-s actuel-le-s et des prêts complémentaires libres d’intérêts pouvant atteindre 10 000 pour les client-e-s admissibles. À ce jour, c’est avec plaisir que je vous informe que nous avons soutenu 600entreprises de toutes les provinces du Canada en leur accordant un financement complémentaire qui les aide à traverser cette période difficile.  

Nous avons également examiné avec soin notre rôle dans la promotion de la diversité et de l’inclusion au sein de Futurpreneur Canada et de nos communautés, en analysant notre organisation et ses programmes, en étant à l’écoute et en apprenant de nos employé-e-s et en nous engageant à prendre les mesures nécessaires pour pouvoir jouer un rôle significatif dans les changements positifs dont le Canada a besoin.  

En juin, pendant la célébration du Mois national de lhistoire autochtonenous avons conclu un partenariat avec l’Association nationale des sociétés autochtones de financement (ANSAFafin de lancer un programme pour jeunes Autochtones et de soutenir un plus grand nombre de jeunes entrepreneur-e-s ambitieux/euses, en jumelant le financement, le mentorat et les mécanismes de soutien que nous offrons à des ateliers, des événements et une communauté autochtone sur Facebook, à laquelle plus de 150personnes ont adhéré la première semaine.   

Bien que cette période soit extrêmement difficile pour les propriétaires de petite entreprise, les signes permettant de confirmer, dans toutes les régions du Canada, l’extraordinaire vitalité de l’esprit d’entreprise sont très encourageantsAinsi, nous avons vu des restaurants ouvrir et connaître beaucoup de succès pendant la pandémie et entendu de nombreuses histoires d’entreprises qui ont choisi d’adopter de nouveaux modèles daffaires 

Les jeunes entrepreneur-e-s canadiens/iennes, aux origines diverses, souhaitent continuer à poursuivre leur propre voie vers la réussite et nous espérons tout autant les aider à y parvenir, en les positionnant pour la croissance, au fur et à mesure de la reprise de l’économie, dans les mois à venir. Après tout, leur succès est aussi celui du Canada.   

Obtenez jusqu'à 60 000 $
d’aide financière
et le soutien de l'un
de nos 3 000 mentors.

En savoir plus →