La Clinique Virtuelle offre un service inédit d’aide psychologique au travers de formations et de consultations en ligne auprès de professionnel-e-s de la santé disponibles partout au Québec. Son objectif est de proposer une réponse rapide, efficace et accessible aux personnes souffrant de stress et/ou d’anxiété et ce, quel que soit le lieu où elles se trouvent.

 

 

Lancée en 2016, La Clinique Virtuelle est le fruit de plusieurs années d’expérience de terrain de sa fondatrice – Carolyn Brousseau.  Après un Bac en travail social, Carolyn a d’abord exercé son métier dans différents services en santé mentale gouvernementaux (centres hospitaliers et centres jeunesse), avant d’ouvrir son propre cabinet privé. C’est dans ce cadre et alors qu’elle était amenée à beaucoup voyager, qu’elle a pu explorer le modèle des consultations à distance et en saisir l’intérêt pour sa clientèle.

« Pouvoir consulter en ligne libère les gens. Ils n’ont plus besoin de se déplacer et peuvent accéder au service de partout, y compris sur leur lieu de vacances. La confidentialité de leur démarche est par ailleurs assurée puisqu’ils-elles ne risquent pas de croiser une personne qu’ils-elles connaissent dans une salle d’attente. »

Plus largement, Carolyn considère que la proposition d’un service médical virtuel constitue une innovation importante au Québec qui enregistre un certain retard dans ce domaine, en comparaison des États-Unis et de l’Europe.

 

Carolyn Brousseau

« La santé mentale est une grosse machine gouvernementale. Au Canada et au Québec les services psycho-sociaux sont engorgés. La prise en charge est très longue et varie entre trois et six mois pour un premier rendez-vous. De cela, découlent des listes d’attentes engorgées et un épuisement des professionnel-le-s du public contraint-e-s de gérer beaucoup de dossiers en même temps.  C’est ainsi que depuis quelques années, on a vu les cliniques privées exploser (de nombreux-ses professionnel-le-s quittent le public pour offrir des services privés). Cela permet un désengorgement progressif des listes d’attente du public. Mais il reste encore difficile de trouver rapidement un-e professionnel-e au Québec. Et cette situation a empiré avec la crise du coronavirus.  Pour ce qui nous concerne, depuis le début de la pandémie, nous avons constaté une nette augmentation des demandes de consultation dans tous les créneaux (consultations individuelles, familiales, de couple – pour une nouvelle thérapie ou une reprise).

La véritable solution réside selon Carolyn dans la modernisation des soins en santé psychologique et des services sociaux à l’échelle du pays. « La Covid 19 est venu forcer le passage au numérique dans le secteur de la santé mentale, il faut poursuivre dans cette direction et généraliser l’offre de téléconsultation. »

C’est la voie suivie par La Clinique Virtuelle qui, grâce à son équipe de 50 professionnel-les de la santé – travailleur-se-s sociaux-ales- psychologues, psycho-éducateur-trice-s …- disponibles sur l’ensemble du territoire québécois, est en mesure d’assurer une prise en charge des patient-e-s en moins de 24 à 48 heures et de combler les besoins existant dans les régions éloignées et peu desservies par des services en santé mentale.

 

 

L’offre de la clinique comprend trois volets:

  • Un service de téléconsultation au fonctionnement très simple (la personne prend rendez-vous en ligne puis est contactée par téléphone pour l’ouverture de son dossier et la circonscription de son besoin. Le moment de la consultation venu, il lui suffit de cliquer sur un lien pour être en visioconférence avec son thérapeute).
  • Une boutique en ligne rendant accessible au plus grand nombre les outils thérapeutiques développés par l’équipe et utilisés en thérapie (journal cognitif, couverture apaisante…)
  • Des formations en ligne, accessibles à vie, permettant d’apprendre à gérer son anxiété avec des solutions concrètes et à moindre coût.

Trois ans après son lancement, la Clinique Virtuelle a acquis une belle notoriété au Québec au point de devenir chef de file dans le domaine de la téléconsultation.

Futurpreneur a été le premier organisme financeur à croire dès le départ au projet de cette entreprise « non traditionnelle » selon les mots de Carolyn. Le prêt obtenu a permis à l’entreprise d’acheter du matériel pour la boutique en ligne mais aussi d’obtenir le financement complémentaire d’autres institutions et d’atteindre ainsi ses objectifs plus rapidement (en deux ans au lieu des cinq projetés!)

Et son rayonnement est appelé à grandir puisque dès 2021, la clinique s’ouvrira au marché canadien anglophone – et pourra dans un second temps, accompagner les Québécois-es vivant à l’étranger!

Belle longue route à la Clinique Virtuelle!

 

 

Pour aller plus loin:

La Clinique Virtuelle

Facebook

Obtenez jusqu'à 60 000 $
d’aide financière
et le soutien de l'un
de nos 3 000 mentors.

En savoir plus →