La pandémie de Covid 19 bouscule nos vies, nos modes de fonctionnement, chavire tout un système économique mondial … et local.  Les PME largement impactées par les obligations de confinement doivent plus que jamais faire preuve de réactivité, d’adaptation, de résilience mais aussi… de solidarité.

On vous propose dès aujourd’hui de mettre en lumière des initiatives que certains-es des entrepreneurs-es que nous avons accompagnés-es ont déployées pour maintenir leur activité et/ou apporter leur soutien à la communauté.

Cet article sera actualisé et décliné au fil de l’eau.

 

Gabriela Passos Braz- Dulce Paradise – Rester gourmands!

Depuis 2018, Gabriela Passos Braz réalise de sublimes douceurs brésiliennes dans sa pâtisserie Dulce Paradise– située dans le quartier Côte-des-Neiges à Montréal.

Afin de préserver la santé de ses client-e-s, Gabriela a décidé de se concentrer sur la vente sur commande et à emporter en s’appuyant essentiellement sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram). Elle a par ailleurs mis en place un service de livraison les vendredis et samedis, couvrant la région de Montréal.

Les célébrations se faisant pour le moment en comité restreint – confinement oblige, Gabriela a adapté ses créations pour que les réjouissances puissent se poursuivre avec gourmandise! Si son menu comporte toujours une variété de brigadeiros, gâteaux, cupcakes et autres verrines; il est désormais possible d’opter pour des gâteaux de fêtes en modèle réduit, pour 2 ou 3 personnes. Par ailleurs, des produits d’épicerie toujours d’origine brésilienne (farine de tapioca, Guarana…) sont récemment venus compléter son offre.

Le moins que l’on puisse dire c’est que la clientèle de Gabriela est au rendez-vous! Les ventes pour Pâques ont bondi et les commandes ne faiblissent pas depuis!

Réalisées avec beaucoup de créativité à partir d’ingrédients locaux et selon un savoir-faire traditionnel, les pâtisseries Dulce Paradise font plus que jamais le bonheur des petits et des grands.

Plus d’informations :

Site web

Facebook

 

Michael Schwartz – Affûtés – Penser l’après confinement, s’inscrire dans la durée

Michael Schwartz est fondateur des Affûtés (voir notre article), un espace né il y a un an, au cœur de La Petite Italie à Montréal – où l’on peut venir fabriquer, réparer ou apprendre à réaliser des objets, quel que soit son niveau et toujours dans une ambiance décontractée et bienveillante.

Anticipant les mesures de confinement, les Affûtés ont fermé leurs portes dès le 15 mars. Les ateliers, toujours réservables en ligne, ont été reportés.

Ayant établi un budget prévisionnel et envisagé différents scenarii, Michael estime que sa trésorerie et les aides gouvernementales devraient lui permettre de tenir jusqu’à la fin du confinement et d’envisager une reprise d’activité, même progressive, avec une relative sérénité.

L’enjeu actuel? Rester présent pour sa communauté tout en demeurant fidèle à ses valeurs. Les Affûtés est un espace qui invite à déconnecter et à découvrir ou retrouver la joie simple du travail manuel. La présence physique des personnes, les échanges directs, l’accès aux outils, aux machines, aux matériaux y sont fondamentaux. Passer au tout numérique n’est donc pas imaginable car contraire à la philosophie même du lieu.

L’équipe des Affûtés a pris le parti de maintenir son lien avec sa communauté – notamment via Facebook– mais aussi de diversifier son offre dans une optique de long terme. Depuis le 20 avril, il est ainsi possible de commander en ligne un kit thématique comportant matériel et tutoriel pour fabriquer l’objet de son choix (panier, nichoir à oiseaux, lingettes démaquillantes… et d’autres options à venir). Adaptés à la période de confinement, ces kits demeureront au-delà et figureront parmi les offres fixes de l’entreprise afin de permettre aux personnes en incapacité de se déplacer de vivre l’expérience des Affûtés depuis leur domicile.

Michael l’assure, lui comme son équipe envisagent l’avenir avec calme et optimisme. Une fois venu le temps du dé-confinement, il deviendra essentiel de pouvoir trouver des lieux où se ressourcer et puiser une belle et puissante énergie. Il fera alors bon pousser la porte des Affûtés…!

Plus d’informations :

Site web

Facebook

Lire l`article de Michael, publié sur LinkedIn: l’angoisse de l’entrepreneur, un mal incurable?

Obtenez jusqu'à 60 000 $
d’aide financière
et le soutien de l'un
de nos 3 000 mentors.

En savoir plus →