La résilience et la résurgence autochtones : principaux piliers de l’écosystème entrepreneurial national

L’entrepreneure crie-saulteaux, Holly Atjecoutay, a été nommée directrice du Programme de démarrage pour jeunes entrepreneur.es autochtones (PDJEA) chez Futurpreneur. Dans son nouveau rôle, Mme Atjecoutay supervisera l’élaboration d’un programme complet visant à donner des moyens aux jeunes autochtones et à les soutenir lorsqu’ils se lancent dans l’entrepreneuriat.

À propos de sa récente nomination, Mme Atjecoutay a déclaré qu’elle avait été attirée par Futurpreneur en raison du fait « qu’il s’agit d’une initiative d’envergure nationale, qui ne connaît pas de frontières provinciales ». Elle a ajouté : « C’est l’occasion de créer une communauté et de mettre en place des programmes spécifiquement destinés à nos entrepreneur.es autochtones, à nos communautés autochtones et, en particulier à nos jeunes autochtones, afin qu’ils puissent se reconnaître dans le grand écosystème entrepreneurial national. Les programmes se concentreront sur leurs besoins particuliers, présenteront des solutions aux défis qu’ils rencontrent et nuanceront leur perception de ce qui définit une entreprise prospère. »

Le Programme de démarrage pour jeunes entrepreneur.es autochtones est l’un des nombreux programmes de lancement d’entreprises proposés par Futurpreneur. Il a été créé pour offrir du soutien et une programmation sur mesure aux entrepreneur.es autochtones du Canada. Grâce au PDJEA, les jeunes entrepreneur.es peuvent recevoir jusqu’à 60 000 dollars de financement en capital, être jumelés à un mentor expert pendant une période pouvant aller jusqu’à deux ans, et avoir accès à un éventail de ressources et d’ateliers conçus pour les aider à mettre sur pied leur entreprise en vue de sa réussite. Depuis le lancement du programme, en 2019, plus de 100 jeunes entrepreneur.es autochtones ont reçu du financement de Futurpreneur pour lancer diverses entreprises à l’échelle nationale.

Mme Atjecoutay évolue depuis longtemps dans le monde de l’entrepreneuriat autochtone et de l’autonomisation des jeunes. Elle a commencé sa carrière en travaillant pour une organisation pétrolière et gazière autochtone de l’Alberta, avant de se tourner vers le secteur sans but lucratif. Intéressée par le développement économique et commercial et fortement concernée par l’entrepreneuriat au sein des communautés autochtones, elle a travaillé avec des jeunes au Centre d’amitié autochtone de Calgary, développant des programmes et des initiatives pour les jeunes autochtones de la région. Par la suite, elle s’est jointe à un cabinet d’avocats détenu et exploité par les Premières Nations pour œuvrer auprès des survivants des pensionnats. Elle a ainsi mené des recherches et des entrevues approfondies qui ont permis au gouvernement fédéral d’offrir une compensation pour les difficultés, les sévices et les souffrances endurées par les membres des Premières Nations. Avant de se joindre à Futurpreneur, elle a dirigé le programme Indigenous Business Development Services de Business Link, créant et mettant en œuvre des outils, des mesures de soutien et des programmes pour les entrepreneur.es autochtones de l’Alberta.

Pendant le parcours de Mme Atjecoutay dans le domaine de l’entrepreneuriat, sa « passion pour la résurgence de la résilience économique au sein des communautés autochtones a grandi et s’est véritablement épanouie. » Selon elle, avant l’arrivée des Européens, les peuples des Premières Nations vivaient dans des sociétés égalitaires où « les gens s’occupaient beaucoup les uns des autres. Chacun jouait un rôle important dans la société, ce qui correspond de nos jours à ce que nous appelons ‘l’entrepreneuriat’ ou une ‘entreprise’. J’ai alors commencé à définir les limites de ce que nos communautés peuvent faire à l’échelle locale pour garantir notre prospérité et construire un avenir positif et prospère pour les générations à venir ».

Entrepreneure elle-même, Mme Atjecoutay a créé une entreprise secondaire, Thunderbird Consulting, laquelle témoigne de sa passion pour la résilience autochtone, qu’elle s’emploie à placer au premier plan des conversations sociales et professionnelles, en plus de sensibiliser les Canadiens et les non-Canadiens à la culture, au patrimoine et à l’histoire autochtones.

Poursuivre l’élaboration d’une offre solide et centrée sur les Autochtones figure en tête des projets de Mme Atjecoutay pour le PDJEA. Son expérience et son savoir-faire en tant que « femme des Premières Nations vivant dans un centre urbain » guideront les prochaines étapes dans la conception d’une programmation qui aborde les problèmes et les défis fondamentaux auxquels sont confrontés les jeunes entrepreneur.es autochtones, mais qui met également en évidence les possibilités, les réseaux et les systèmes en place pour les soutenir. « Il y a des éléments positifs et négatifs, comme pour tout le reste, mais nous voulons nous concentrer sur le positif et sur ce que nos jeunes entrepreneur.es autochtones peuvent apporter, à savoir leur proposition de valeur, leur créneau et leurs modèles d’entreprise uniques, pour que nous puissions les amplifier et les soutenir de diverses manières. »

« Enfin, dit-elle, mon objectif est de favoriser la collaboration entre les entreprises autochtones pour qu’elles se soutiennent mutuellement, ce qui renforcera éventuellement la résurgence économique à laquelle nous travaillons. »

Les entreprises appartenant à des Autochtones apportent chaque année des millions de dollars à l’économie canadienne et fournissent des milliers d’emplois à des employés autochtones et non autochtones au Canada. « Leurs contributions sont un pilier important de l’économie, mais on ne connaît pas suffisamment l’importance des entreprises détenues et exploitées par des Autochtones, ce qui constitue un énorme obstacle à la réussite de nos PME, a-t-elle ajouté. Je suis vraiment honorée d’assumer ce nouveau rôle passionnant, aux côtés de l’équipe du Programme de démarrage pour jeunes entrepreneur.es autochtones, d’amplifier la résilience autochtone et de contribuer concrètement à faire évoluer les choses de la meilleure façon possible », a conclu Mme Atjecoutay.

Apprenez-en plus sur les offres de Futurpreneur et son Programme de démarrage pour jeunes entrepreneur.es autochtones, ici.

Joignez-vous à notre groupe Facebook. Nous partageons et diffusons en permanence des informations utiles dont vous pouvez profiter.

Obtenez jusqu'à 60 000 $
d’aide financière
et le soutien de l'un
de nos 3 000 mentors.

En savoir plus →