Études de cas
Études de cas

Étude de cas : Comment établir un véritable partenariat de mentorat

Pensez-vous que votre mentor doive absolument évoluer dans la même industrie que vous? Détrompez-vous!

Créer un partenariat de mentorat

Il y a à peine deux mois, Norm s’est joint au programme de mentorat de la Futurpreneur Canada. Après s’être qualifié, il a été agréablement surpris d’être jumelé à une entreprise en démarrage aussi rapidement. Sa session d’orientation s’est tenue hier et il se remémore les premières discussions qu’il a eues avec ses protégées – les partenaires Sarah et Vicky. Leur nouvelle entreprise de photographie doit ouvrir ses portes dans quelques semaines, à Saint-Jean. Sarah jouit d’une très grande créativité, alors que Vicky consacre ses efforts à l’atteinte des objectifs établis dans leur plan d’affaires.

Pendant l’orientation, Vicky a posé beaucoup de questions sur l’expérience et les compétences de Norm. S’il est fier de ses accomplissements dans les domaines de la finance et de comptabilité, Vicky, elle, a semblé déçue par le fait qu’il ne possède aucune expérience dans le domaine de la photographie. De plus, Norm se demande s’il accorde trop d’importance au manque de participation de Sarah et à ses longs silences durant la rencontre d’hier. Il compte sur sa nature joviale et exubérante qui rendra les prochaines réunions plus vivantes.

Norm a hâte à la première rencontre de mentorat, prévue la semaine prochaine. Il est heureux d’avoir pu convaincre Sarah et Vicky de ne pas planifier la tenue de leur première réunion après les deux prochains mois, qui seront extrêmement chargés. Pour ce faire, il leur a rappelé que le mentorat est une condition obligatoire pour l’obtention du financement. Comme il n’a pas encore reçu le plan d’affaires de Vicky, il se demande comment préparer cette importante réunion. Lorsqu’il s’est ouvert à un mentor chevronné de Futurpreneur Canada, elle lui a conseillé de concentrer ses efforts sur le développement d’un sentiment de confiance et de sécurité, lors des premières rencontres.

Questions :

  • Quels sont les avantages d’être jumelé à un mentor dont le champ d’expertise diffère de celui de l’entreprise?
  • Comment Norm devrait-il préparer la première discussion de mentorat?
  • Quelles sont les trois raisons qui pourraient justifier le silence de Sarah durant la réunion d’hier? Comment cela peut-il influencer le projet de Norm de faire preuve de plus d’exubérance au cours de prochaines rencontres? Quels conseils donneriez-vous à Norm, si Sarah adoptait la même attitude, lors de la prochaine rencontre?
  • Pensez au défi que Norm a dû relever pour convaincre les deux partenaires de trouver du temps pour les rencontres de mentorat. Quelles sont les conséquences négatives potentielles qui peuvent découler de sa démarche? Quelle autre stratégie Norm aurait-il pu adopter?
  • Quelles sont les priorités du mentor qui amorce une nouvelle relation de mentorat?

Créer un partenariat de mentorat – Solutions pour l’adoption de meilleures pratiques

Solutions pour l’adoption de meilleures pratiques :

  • Norm peut apporter beaucoup à Sarah et à Vicky, justement parce que ses antécédents sont différents. L’expérience que Norm détient, dans le domaine de la finance, complète l’expertise des entrepreneures en photographie. De plus, comme, au cours de sa carrière, il a œuvré dans différents secteurs d’activités, Norm est en mesure de fournir une foule de conseils généraux en affaires.
  • En plus de demander le plan d’affaires, Norm peut faire un peu de lecture sur l’industrie et le marché de la photographie. Développer des connaissances de base est important et cela n’enlève pas à Sarah et à Vicky la possibilité de lui offrir l’information qui lui manque. Cette situation pourrait rendre les partenaires plus réceptives aux conseils de Norm. Enfin, Norm pourrait préparer quelques questions afin de diriger la discussion. Lors des premières rencontres, le mentor devrait tenter de gagner la confiance de son protégé et créer un environnement de mentorat agréable et détendu. Les questions de Norm devraient être orientées de façon à stimuler la discussion.
  • Plusieurs raisons peuvent être à l’origine du silence de Sarah – en voici quelques-unes :
    • elle ne comprenait pas toute l’information que comprend l’orientation;
    • il existe un conflit de personnalité ou la chimie ne passe pas entre les individus;
    • Sarah était mal à l’aise ou en désaccord avec un élément de la documentation;
    • elle analysait l’information présentée;
    • elle est naturellement timide et laisse, habituellement, Vicky parler.

Étant donné que Norm ne connaît pas Sarah, il doit comprendre pourquoi elle était si tranquille, afin de pouvoir remplir son rôle de mentor adéquatement. Adopter tout simplement un comportement plus exubérant est une stratégie dangereuse. Cela pourrait intimider Sarah et empêcher Norm de mieux la connaître. Si la nature discrète de Sarah continue de se manifester lors des prochaines rencontres, Norm pourrait peut-être recommander l’utilisation du Profileur de mentorat pour initier une conversation sur ce que chaque entrepreneur apprécie le plus dans le style du mentor. Norm peut exprimer son désir de créer une ambiance plus détendue et de mieux connaître Sarah et Vicky afin de répondre adéquatement à leurs besoins en mentorat.

  • Sarah et Vicky pourraient comprendre que Norm leur indique que c’est à titre d’exécutantes qu’elles doivent compléter leurs sessions de mentorat. Norm pourrait mettre l’emphase sur son rôle de conseiller en leur démontrant comment il peut les aider pendant les critiques premiers mois. Une conversation portant sur la valeur du mentorat, en général, pourrait permettre à Vicky et à Sarah de mieux comprendre pourquoi le travail avec un mentor est exigé.Norm pourrait discuter avec les partenaires des sujets qui seront inclus dans la première rencontre de mentorat. Cela permettra non seulement de déterminer quand la première réunion aura lieu, mais aussi de laisser savoir à Vicky et à Sarah que le temps investi dans le mentorat contribuera au succès de leur entreprise.
  • Pour un mentor, les objectifs prioritaires sont :
    • Comprendre l’entreprise par l’évaluation du plan d’affaires, des objectifs et de l’industrie
    • Mieux connaître l’entrepreneur, ses préférences dans le programme de mentorat, le savoir et les compétences qui doivent être développées et le style individuel.
    • Créer une atmosphère de mentorat agréable et détendue qui respecte les besoins de l’entrepreneur et renforce la valeur d’une relation de mentorat et les rôles qui y sont tenus par chacun des participants.

Créer un partenariat de mentorat – Points-clés à retenir

Points-clés à retenir

    • Décrivez, dans un contexte d’encadrement et de soutien d’un entrepreneur et de son entreprise, comment vos connaissances et votre expérience peuvent contribuer. Identifiez les disciplines spécifiques où vous pouvez offrir du soutien et de l’encadrement. La plupart des mentors ont les connaissances générales en affaires et l’expérience que les jeunes entrepreneurs doivent développer. Le savoir et les compétences se complètent donc très bien. Racontez, à votre protégé, des expériences de mentorat ‘ les vôtres ou celles d’autres mentors – qui ont connu du succès, afin de lui faire comprendre la valeur d’un mentor et de lui communiquer votre désir de contribuer à son succès.
    • Apprenez à connaître le style individuel de l’entrepreneur et adaptez-y votre style de mentorat. Le comportement discret de Sarah, durant l’orientation, peut être un indicateur de son style personnel ou révéler qu’elle était tout simplement nerveuse de rencontrer son mentor pour la première fois. Si aucun changement ne survient, posez-lui des questions afin de déterminer son style personnel et ses préférences pour le travail que vous aurez à faire ensemble. évaluez la possibilité d’utiliser le Profileur de mentorat afin de bien structurer cette conversation. Un rejumelage peut être indiqué si les personnalités respectives ou l’absence de chimie empêche le développement d’une atmosphère de mentorat adéquate.
    • Créez une atmosphère de mentorat ouverte et détendue. Une atmosphère de mentorat où l’entrepreneur se sent libre de poser des questions ou de demander de l’aide est essentielle, surtout durant les premiers jours. Après quelque temps, une relation de confiance permettra à l’entrepreneur de mettre au défi les idées du mentor et ce dernier aura l’autorisation de poser des questions plus délicates, créant ainsi un environnement d’apprentissage exceptionnel. En bout de ligne, une atmosphère où règnent la confiance et l’ouverture permettra à l’entrepreneur de se sentir suffisamment à l’aise pour dévoiler ses succès, ses défis et ses craintes pendant qu’il vise le succès en affaires et la croissance personnelle.
Rédacteur de plans d’affaires
Consultez notre Rédacteur de plan d’affaires, un outil dynamique et GRATUIT qui contient une foule de modèles et de ressources pour vous aider à rédiger cet important document
Rédacteur de plans d’affaires
Le rôle du mentor
Pour comprendre en quoi consiste le mentorat à Futurpreneur Canada
Présenté par BDC
Le rôle du mentor
Les incontournables du plan d’affaires
Un survol des éléments nécessaire
Présenté par BMO Groupe financier
Les incontournables du plan d’affaires
Modèle de présentations d’états financiers
Déchiffrez vos flux de trésorerie pour mieux présenter une demande de financement en capital de démarrage
Modèle de présentations d’états financiers