Études de cas
Études de cas

Étude de cas : La clarté et l’importance du rôle de mentor

Devenez actif dans votre relation de mentorat! À vous de jouer pour en retirer le maximum!

Clarté du rôle

Jaylene réfléchissait à sa relation de mentorat qui, dans le cadre du programme de mentorat de Futurpreneur Canada, durait depuis trois mois avec Joshua. Elle ressentait des sentiments ambivalents. Au début, il était clair que Joshua était très enthousiaste d’avoir un mentor pour le guider dans son projet. Joshua exploite une entreprise de location et de réparation de bicyclettes qui a, pour clientèle, les touristes qui visitent la baie anglaise de Vancouver. Il apprécie l’expérience que Jaylene a acquise en affaires et pose souvent des questions très spécifiques sur les choix qu’il fait. Joshua n’a pas encore été en désaccord avec ses opinions.

Même si c’est encourageant, Jaylene est préoccupée. Au cours d’une rencontre récente, Joshua a raconté qu’alors que survenait une importante situation de crise au sein de l’entreprise, il avait préféré retarder la prise d’une décision jusqu’à la rencontre suivante avec Jaylene, plutôt que de la « déranger » et d’en discuter au téléphone. Malheureusement, ce retard venait de coûter 700 $ à l’entreprise.

De plus, à quelques occasions, personne ne savait qui allait diriger la prochaine réunion et aucun agenda n’avait été planifié pour la tenue des discussions. Des malentendus se produisent fréquemment sur qui doit appeler pour initier le contact.

Jaylene reconnaît qu’une plus grande implication de sa part dans l’entreprise est vitale pour assurer son succès, comme mentor. Elle a, par exemple, remarqué que Joshua vend des pièces à ses amis au prix coûtant. Or, s’il changeait ses pratiques, il pourrait réaliser un plus grand profit. Si Jaylene avait accès à de l’information financière plus détaillée, elle pourrait démontrer à Joshua qu’il existe différentes façons d’assurer la profitabilité de son entreprise.

L’emploi qu’occupe Jaylene à la banque lui permet d’offrir à Joshua une réduction des frais découlant de l’ouverture d’un compte d’affaires. Si Joshua choisissait de transférer son compte à la banque où elle travaille, comme elle le lui a déjà suggéré, il économiserait des frais et Jaylene, de son côté, pourrait mieux surveiller son compte – une solution gagnante pour les deux parties.

Questions :

  • Comment décririez-vous la contribution de Joshua à sa relation de mentorat? Quelles idées fausses peut-il entretenir à l’égard du rôle d’un mentor?
  • Qu’est-ce que Jaylene aurait pu faire pour éviter l’erreur qui a coûté cher à l’entreprise, lors de la situation de crise?
  • Quel conseil donneriez-vous à Jaylene et à Joshua pour éviter les malentendus à l’égard des rencontres et des contacts préalables? Pourquoi est-ce important?
  • Partagez-vous l’opinion de Jaylene à l’effet qu’une plus grande participation dans l’entreprise ferait d’elle un meilleur mentor?
  • Quels sont les gestes de Jaylene qui entrent en contradiction avec son rôle de mentor de Futurpreneur Canada? Que devrait-elle faire différemment?

Clarté du rôle – Solutions pour l’adoption de meilleures pratiques

Solutions pour l’adoption de meilleures pratiques :

  • Joshua est un participant passif au sein de la relation de mentorat. Il a, de plus, quelques idées fausses sur le rôle du mentor et des attentes irréalistes, comme le fait que son mentor devrait avoir les « bonnes » réponses et être celle qui initie les contacts. Il croit également qu’il doit consulter son mentor avant de prendre des décisions et ce, même en situation de crise. En réalité, le rôle du mentor se limite à guider et à suggérer des solutions à son protégé, tout en lui laissant la responsabilité de prendre lui-même les décisions, à l’égard de son entreprise. Joshua devrait se sentir libre d’être en désaccord avec son mentor et d’initier le contact lorsqu’il en ressent le besoin.
  • Pour prévenir le report d’une décision qui a coûté cher à l’entreprise, Jaylene aurait dû s’assurer que Joshua la savait disponible pour le conseiller entre les rencontres de mentorat. Ce qui est encore plus grave est le fait que Joshua semble mal comprendre qu’il est celui qui doit prendre les décisions, au sujet de son entreprise. Jaylene devrait se servir de cet exemple pour clarifier son rôle de mentor et pour rehausser la confiance que Joshua devrait avoir en lui-même pour prendre des décisions d’affaires. Si Joshua avait su qu’il pouvait consulter son mentor par courriel ou par téléphone entre les rendez-vous, il n’aurait pas reporté la prise de sa décision et aurait pu bénéficier de conseils avant de procéder.
  • L’établissement d’une planification rigoureuse des rencontres est important pour donner à chacun des rendez-vous leur pleine valeur. Joshua et Jaylene devraient commencer par identifier les sujets dont ils discuteront lors de leur prochaine rencontre – cela peut se faire sans formalité, par téléphone ou par courrier électronique. L’ordre du jour permettra de déterminer si des renseignements supplémentaires doivent s’ajouter à la confirmation de la date, de l’heure et du lieu de la prochaine rencontre. à la fin de chaque réunion, Jaylene et Joshua devraient identifier qui sera chargé de diriger la prochaine rencontre (cette responsabilité comprend également l’établissement de l’ordre du jour et la confirmation des détails). Au début du programme de mentorat, cette personne peut être Joshua ou Jaylene mais, avec le temps, l’entrepreneur devrait être en mesure d’assumer aisément la gestion de ce processus.
  • Les intentions de Jaylene sont bonnes, lorsqu’elle exprime son intérêt à contribuer à rendre l’entreprise de Joshua plus profitable. Malheureusement, le rôle du mentor n’équivaut pas à mettre la main à la pâte dans l’entreprise. Comme conseillère, Jaylene devrait utiliser ses compétences pour poser des questions et écouter afin de générer une discussion autour des sujets qui touchent la profitabilité de l’entreprise. Un mentor de Futurpreneur Canada ne devrait jamais demander un rapport détaillé de quelque nature que ce soit.
  • De trois façons, Jaylene agit en contradiction avec son rôle de mentor de Futurpreneur Canada :
    • Jaylene semble dicter quoi faire à Joshua – les mentors de Futurpreneur Canada aident les entrepreneurs à se prendre en main en proposant des idées et des options intéressantes pour l’entrepreneur et en contribuant au développement des capacités de ce dernier, avec le temps.
    • Jaylene demande des états financiers détaillés – les mentors de Futurpreneur Canada privilégient la discussion et le dialogue, pour prodiguer leurs conseils. Une révision périodique des états financiers sommaires, recueillis pour les rapports trimestriels est un bon moyen de soulever des questions qui concernent la profitabilité de l’entreprise.
    • Lorsque Jaylene recommande à Joshua de devenir un client de la banque où elle travaille, elle se trouve de façon évidente, en conflit d’intérêt. Les mentors de Futurpreneur Canada ne tirent aucun profit de leurs relations de mentorat, tel que stipulé dans leur contrat. Même si l’intention de Jaylene de permettre à Joshua d’épargner des frais est honorable, il n’en demeure pas moins que de profiter de la situation pour surveiller ses activités commerciales est contraire à l’éthique.

Clarté du rôle – Points-clés à retenir

Points-clés à retenir

    • Le mentorat par opposition à la gestion. Un mentor utilise ses compétences en posant les bonnes questions et en faisant preuve d’écoute attentive, afin de créer un dialogue qui aide les entrepreneurs à développer leurs connaissances et leurs habiletés. Exiger tout type de rapport officiel transforme le mentor en un gestionnaire. Le rôle de mentor est défini dans sa Description de tâches et fait l’objet d’une clarification encore plus grande dans l’Entente de mentorat.
    • Les rôles évoluent avec le temps. Alors que l’entrepreneur se sent de plus en plus à l’aise dans la relation de mentorat, son rôle évolue et l’amène à prendre plus souvent la responsabilité de diriger la discussion et de choisir les sujets qui seront traités durant les rencontres. Le mentor devrait encourager l’entrepreneur à exprimer sa réserve à l’égard de certains conseils offerts, le cas échéant, et demander l’autorisation de soulever éventuellement des questions plus difficiles. Après trois mois, nous encourageons les mentors à revoir leur entente de mentorat créée dans l’orientation, comme référence pour l’évolution des rôles.
    • Les conflits d’intérêt doivent être évités. Les mentors doivent éviter toute situation réelle, potentielle ou passant pour être un conflit d’intérêt. Ces situations peuvent survenir par le biais de questions personnelles, de contrats de services ou de positions concurrentielles et doivent être mentionnées au directeur régional dans les meilleurs délais.
Rédacteur de plans d’affaires
Consultez notre Rédacteur de plan d’affaires, un outil dynamique et GRATUIT qui contient une foule de modèles et de ressources pour vous aider à rédiger cet important document
Rédacteur de plans d’affaires
Fondation à la construction d’une présentation d’entreprise
Présenté par Spin Master
Fondation à la construction d’une présentation d’entreprise
Les incontournables du plan d’affaires
Un survol des éléments nécessaire
Présenté par BMO Groupe financier
Les incontournables du plan d’affaires
Modèle de présentations d’états financiers
Déchiffrez vos flux de trésorerie pour mieux présenter une demande de financement en capital de démarrage
Modèle de présentations d’états financiers